Comment’s Votre santé auditive?

Qu’est-ce que Phil Collins, Ozzy Osbourne et will.i.am ont en commun? Ils ont tous trois souffert de problèmes d’ouïe.

L’ouïe est essentielle non seulement aux musiciens, mais pour chacun d’entre nous dans l’industrie de la musique. L’exposition fréquente sur de longues périodes aux volumes très élevés des concerts et des foules accroit les risques qu’ont les professionnels de l’industrie de la musique de souffrir d’acouphène ou de pertes d’ouïe.c7dee847-4542-48ab-ac40-06aeda0b5fe9

Au cours d’un sondage sur l’ouïe des musiciens effectué plus tôt cette année par Help Musicians UK, 40,5 % des répondants ont affirmé avoir souffert d’une forme de diminution auditive. Par ailleurs, des chercheurs allemands ont recueilli des données auprès de trois fournisseurs d’assurance maladie. Ils ont découvert que les musiciens professionnels ont quatre fois plus de chance de subir une perte d’ouïe et 57 % plus de chance de souffrir d’acouphène (une lésion auriculaire caractérisée par tintement persistant dans l’oreille) que le reste de la population. De plus récentes études sont arrivées à des résultats similaires en ce qui concerne le personnel des salles de concert, les DJ, les enseignants de musique et les autres professionnels qui sont fréquemment exposés à des volumes similaires de musique dans le cadre de leur travail.

Les pertes auditives causées par le bruit sont permanentes, mais évitables.

Parlez à votre docteur ou à un audiologiste si vous souffrez de problèmes auditifs (cillement, acouphène, sensibilité accrue au bruit ambiant). N’attendez pas que les symptômes s’aggravent et deviennent insoutenables avant de consulter un expert. Même si vous souffrez déjà d’un certain degré de perte auditive causé par le bruit, une intervention pourrait empêcher la situation de s’aggraver.

Réfléchissez à l’accumulation d’exposition. Cela peut sembler surprenant, mais plus de musiciens classiques que de musiciens rock affirment souffrir de pertes auditives. Même si le volume maximal atteint lors des concerts rock est nettement supérieur à celui des concerts de musique classique, la plupart des musiciens classiques passent plus de temps par semaines à jouer, à enseigner et à pratiquer. Par conséquent, l’exposition qu’ils subissent est généralement plus élevée, puisque ce n’est pas que le volume, mais également la durée de l’exposition qui contribue aux dommages auditifs.

Reposez vos oreilles. La plupart des spectateurs subissent une diminution auditive au lendemain d’un concert et il en va de même pour les professionnels. Vos oreilles ont besoin de 12 à 18 heures de repos après avoir été exposées à des volumes élevés afin de retrouver une capacité normale. Il faut également prendre en considération les autres sources de bruits auxquelles vous êtes exposées quotidiennement et tenter de réduire le volume de bruits auquel vous vous exposez en dehors de votre vie professionnelle.

Protégez-vous. Les bouchons d’oreilles traditionnels étouffent les fréquences basses à moyennes, mais il existe bien d’autres options pour les musiciens qui offrent davantage de protection tout en évitant de causer une distorsion des sons. Il est important de consulter un audiologiste ou un autre spécialiste de l’ouïe afin de choisir le type de protection le mieux adapté à vos besoins et à votre travail.

Le Programme de soutien d’Unison est toujours gratuit et totalement confidentiel.

1-855-9UNISON (1-855-986-4766)

 

Tous les services sont fournis par Shepell.fgi
Accédez à plus de 700 articles d’experts en santé et bien-être www.workhealthlife.com

Les commentaires sont fermés.