HISTOIRE

“L’industrie musicale canadienne s’est déjà rassemblée et ce, même si Unison est relativement nouveau. Toutes les personnes à qui je parle veulent vraiment aider, veulent faire du bénévolat et ont toutes à cœur de soutenir le Fonds. Nous sommes impatients de passer le mot à travers le pays et d’inciter plus de gens à s’impliquer, accroissant ainsi le nombre de personnes qui peuvent nous aider à amasser des fonds et à faire passer le message au sujet des avantages d’Unison.”
– Jodie Ferneyhough, Président-Fondateur du Fonds Unison

Le Fonds de bienfaisance Unison est une idée originale de Jodie Ferneyhough et Catharine Saxberg, qui ont tous deux été touchés par la maladie et la perte d’amis au sein de l’industrie musicale. Ayant constaté que de tels programmes existaient déjà dans d’autres secteurs, Catharine a décidé que le moment était venu de réunir l’industrie musicale et de mettre en place une structure au travers de laquelle nous pourrions nous-mêmes nous venir en aide.

Ferneyhough explique: “L’idée de créer Unison est venue peu après qu’un musicien bien connu ait été victime d’un accident tragique. J’ai alors réalisé que même si les concerts bénéfices et les levées de fonds permettaient de rassembler la communauté et pouvaient être une bonne chose à court terme, il n’y avait aucun système structuré dans l’industrie musicale pour venir en aide aux gens qui se retrouvaient soudainement dans une situation difficile. Des musiciens, techniciens, gérants, éditeurs indépendants, employés de compagnies de disques et une foule d’autres risquaient de ne pas avoir accès à un soutien financier en cas d’urgence… Nous avons alors senti que le moment était venu pour que notre industrie trouve une façon de répondre elle-même à ses besoins.”

Catharine et Jodie ont donc commencé à parler de ceci à leurs collègues et amis qui ont tous unanimement soutenu l’idée – et de là est né le Fonds de bienfaisance Unison. Le Conseil d’administration a été formé en 2010 et il est composé d’un échantillonnage de divers représentants de l’industrie musicale canadienne.

“La création d’un fonds d’urgence était notre première priorité” explique Catharine Saxberg, Vice-présidente du CA d’Unison “Puisque nous sommes en majorité des travailleurs autonomes il nous est souvent plus difficile d’obtenir des emprunts auprès d’institutions financières, ou d’autres types de financement d’urgence lorsque nous en avons besoin. Notre but à long terme est donc de donner accès à des programmes d’aide additionnels et à des options d’assurances. Et nous souhaitons utiliser la force du nombre afin d’arriver à ceci.”

En juillet 2011, le Fonds de bienfaisance Unison a reçu ses premières promesses de dons de 250 000$ de la part de Music Canada et Slaight Music, qui furent suivies en 2012 d’un engagement de l’ordre de 100 000$ de la part d’un collectif d’éditeurs de musique. Le 24 octobre 2011, Sheila Hamilton était nommée Directrice générale.

 

Unison aimerait souligner l’apport de ses membres fondateurs et supporteurs, dont la vision et les contributions initiales ont permis de faire d’Unison une réalité.

MÉCÈNES FONDATEURS

Casablanca Media Publishing
Cassels Brock
CONNECT Music Licensing
EMI Music Publishing
Harvey Glatt
MRD – Music Revenue Data Inc.
Music Canada
Ole Media Management
Peermusic
Ralph James
Rubin Fogel
Sam Feldman
Shalinsky & Company LLP
Slaight Music
Sony ATV Music Publishing Canada
Sony Music Canada
Universal Music Canada
Universal Music Publishing Group
Warner Music Canada
Warner/Chappell Music Canada Ltd.

MEMBRES FONDATEURS

Jodie Ferneyhough
Catharine Saxberg
Lisa Zbitnew
Ric Arboit
Deane Cameron
Mike Campbell
Anne Godbout
Mario Lefebvre
Kevin Laflar
Jim Norris
Julien Paquin
Jonathan Ramos
Sara Stasiuk
Jim West